Moucherons Hauts-de-seine


TOUTES NOS INTERVENTIONS SONT GARANTIES

Nos services pour rendre votre maison confortable et nettoyée de tous parasites.

Vous souhaitez vous débarrasser des Moucherons Hauts-de-seine

Restez-là ! Dératisation Nuisibles à Paris est là pour vous, pour vous aider à lutter contre les parasites en vous offrant des services adéquats et pratiques ! Nous offrons des services de qualité dans le domaine de la prévention et du contrôle des parasites – désinsectisation, dératisation, désinfection.

Qu’est-ce que la désinsectisation

La désinsectisation est la destruction d’arthropodes nuisibles pour l’homme et les animaux par des moyens et des dispositifs spéciaux.

Détruisez les punaises de lit, les fourmis, les mouches, les mites et les autres insectes qui vous dérangent.

Moucherons Hauts-de-seine paris france deratisation-nuisiblesSi vous avez repéré une petite mouche noire bourdonnant autour de votre jardin hydroponique, il est fort probable que vous meniez bientôt une bataille frustrante contre les moucherons fongiques. Ces parasites irritants peuvent prospérer toute l’année dans n’importe quel jardin intérieur, y compris les serres et les plantes d’intérieur. Ils se multiplient rapidement avec le moucheron fongique femelle pondant jusqu’à 1000 œufs au cours de sa courte durée de vie d’une semaine. Alors que les mouches adultes ne sont rien de plus qu’une nuisance, les larves du moucheron fongique peuvent faire des ravages sur les systèmes racinaires si elles ne sont pas traitées.

D’où viennent les moucherons fongiques ?

Les moucherons fongiques ont une histoire mystérieuse et on ne sait pas d’où ils viennent. Ce que nous savons, c’est qu’ils sont maintenant présents sur tous les continents du globe à l’exception de l’Antarctique. Les moucherons fongiques vivent dans des conditions humides partout dans le monde, prospérant partout où des champignons, des algues ou de la matière organique sont présents. Ils sont particulièrement résistants au froid et peuvent donc survivre en semi-gel pendant l’hiver, même dans les régions où les températures sont très basses.

Certaines espèces de moucherons fongiques se trouvent principalement en Nouvelle-Zélande. Ce sont les prédateurs Arachnocampa luminosa qui tissent des toiles collantes dans les grottes de Nouvelle-Zélande et d’Australie pour piéger les insectes à manger. Le moucheron champignon appartient à une famille nommée Sciaroidea. Cette superfamille comprend sept familles plus petites dont six comprennent des types de moucherons fongiques. Ce sont les Sciaridae, les Bolitophilidae, les Diadocidiidae, les Mycetophilidae, les Ditomyiidae et les Keroplatidae.

Gros plan sur les moucherons fongiques

Les moucherons fongiques adultes sont de couleur gris brunâtre foncé et mesurent environ trois à quatre millimètres de long. Ce sont des volants faibles et peuvent donc être repérés en train de voler lentement autour des plantes alors qu’ils se déplacent rapidement lorsqu’ils courent le long des surfaces. D’apparence élancée, les moucherons fongiques ont de longues pattes, de longues ailes et de longues antennes.

Les moucherons fongiques sont souvent confondus avec les mouches des fruits car ils sont de taille similaire et présentent une nuisance à l’intérieur. Ils se distinguent par leur coloration plus foncée et les zones dans lesquelles ils ont tendance à se trouver ; alors que les mouches des fruits sont principalement observées autour des fruits ou des aliments en décomposition, les moucherons fongiques se trouvent dans les milieux végétaux humides, les drains d’évier et les égouts.

Les moucherons fongiques sont aussi parfois confondus avec les moustiques en raison de leur forme corporelle similaire; les moucherons fongiques, cependant, sont des insectes beaucoup plus faibles et ils ne piquent pas les humains ou les animaux domestiques.

Les larves de moucherons fongiques sont des asticots semi-transparents de couleur pâle, qui mesurent environ six millimètres de long. Ils ont des têtes noires brillantes, et si vous regardez d’assez près, vous pourrez peut-être voir la forme sombre de leurs tripes contenant la nourriture qu’ils viennent de manger.
Les œufs de moucherons fongiques sont à peine visibles à l’œil nu. Ils sont de forme ovale, brillants, blancs et généralement disposés en grappes.

Types de moucherons fongiques

Les moucherons fongiques proviennent de six familles différentes, chaque famille englobant de nombreuses espèces différentes. Chaque famille diffère légèrement en apparence et en habitudes alimentaires, donc s’il est facile de peindre tous les moucherons fongiques avec un seul pinceau, il peut en fait y avoir des variations considérables entre les espèces.

Le type le plus courant de moucheron fongique appartient à la famille des Mycetophilidae, mais au sein de cette seule famille, il y a au moins 3000 espèces identifiées.

Le moucheron fongique que vous et moi sommes les plus susceptibles de rencontrer se nourrit, vous l’avez deviné, de champignons ! Mais tous les moucherons fongiques ne le font pas, certaines espèces étant prédatrices.

Cycle de vie

Moucherons Hauts-de-seine paris france deratisation-nuisiblesLa vie d’un moucheron fongique est de courte durée. Après avoir été pondus, les œufs d’un moucheron fongique mettent entre quatre et six jours pour éclore. Les asticots de couleur pâle atteignent alors leur pleine longueur vers deux semaines environ, mesurant environ un quart de pouce. Une fois adulte, l’asticot se tissera un mince cocon et se transformera en pupe en se débarrassant de sa peau. Le stade nymphal peut durer jusqu’à une semaine, après quoi un moucheron fongique adulte émerge du cocon.
Quelques heures à peine après s’être libéré de son cocon, l’adulte est capable de voler et les femelles se mettent rapidement à la ponte. Le moucheron fongique adulte ne vivra qu’environ une semaine, mais pendant ce temps, une femelle peut pondre jusqu’à 1000 œufs et le cycle recommence.

Qu’est ce qu’ils mangent?

Les moucherons fongiques adultes, en plus d’être assez ennuyeux, ne posent pas vraiment de problème aux plantes et à leurs propriétaires. Ils ne se nourrissent que de petites quantités de liquides, comme l’eau et le nectar des plantes, et ne mordent pas. Ce sont les larves des moucherons qui se nourrissent des racines des plantes et peuvent devenir très dommageables pour les plantes et les boutures. Les asticots des moucherons fongiques mâchent et arrachent les racines, provoquant souvent une mauvaise croissance des plantes ainsi qu’une décoloration et même une perte de feuillage.

Les larves de moucherons fongiques ne sont pas particulièrement difficiles et se nourrissent de toute matière organique. Cependant, ils sont connus pour être des ravageurs particuliers des champignons, des pommes de terre, de la luzerne, des concombres, des poivrons, des œillets, du maïs, du soja, des géraniums, de la laitue, de la capucine, du colza, du blé et du trèfle. Ils sont également particulièrement nocifs pour certaines plantes à fleurs, notamment les violettes, les géraniums, les œillets, les poinsettias et les cyclamens.

Dommages et symptômes

Les dégâts que les plantes subissent des moucherons fongiques sont causés uniquement par les insectes au stade larvaire. Les larves se nourrissent des systèmes racinaires des plantes, des poils absorbants, des algues, des champignons, du paillis organique, du compost, de l’herbe coupée et de la moisissure des feuilles. Ce sont les dommages aux systèmes racinaires qui causent le plus gros problème aux jardiniers, car les plantes auront du mal à prospérer avec des racines endommagées.

Les jardins intérieurs, qu’ils soient à l’intérieur de la maison ou dans une serre, sont les victimes habituelles des moucherons fongiques. À l’extérieur, les problèmes de moucherons fongiques sont généralement tenus à distance par les changements saisonniers du temps et les prédateurs naturels. Ils jouent un rôle utile en tant que nourriture pour les petites créatures, telles que les reptiles et les oiseaux. Ils sont également bénéfiques en tant que pollinisateurs et décomposeurs, produisant des nutriments pour les plantes à partir de la végétation morte.

Malheureusement pour nous, passionnés de culture hydroponique, les dommages causés aux plantes d’intérieur peuvent devenir très graves. Les symptômes d’une infestation de moucherons fongiques peuvent inclure :

  • Croissance des plantes rabougrie
  • Décoloration du feuillage
  • Perte de feuillage
  • Mauvaise croissance des racines
  • Sentiers visqueux sur le feuillage
  • Essaims de moucherons autour des plantes
  • Mouvement blanc frétillant des milieux de plantation

Les dégâts sont généralement les plus graves sur les boutures, les semis et les plantes plus immatures. Sans un système racinaire pleinement développé, les plantes sont plus susceptibles d’être complètement détruites par le ravageur.

Lutte contre les moucherons fongiques

Pièges collants

Je trouve que c’est une méthode particulièrement efficace pour éliminer les moucherons fongiques adultes. S’ils sont tués et donc empêchés de pondre, cela limitera considérablement l’infestation.
Achetez simplement les pièges collants et placez-les stratégiquement autour de vos plantes, ou fabriquez vos propres pièges avec des cartes jaune vif et de la vaseline. C’est une bonne idée d’en placer horizontalement, avec le côté collant vers le bas, au-dessus de vos plantes. Cela piégera les moucherons fongiques adultes qui sautent de votre plante. Placez également les pièges collants autour du périmètre de votre jardin pour empêcher les moucherons de pénétrer dans vos plantes.

Sable

Les moucherons fongiques pondent leurs œufs dans la couche supérieure du sol humide ou des milieux végétaux. En habillant vos plantes avec du sable, cela donnera l’apparence d’être sec, et découragera les insectes d’y pondre leurs œufs.

Produits de contrôle commerciaux 

Il existe plusieurs produits commerciaux disponibles, visant spécifiquement à traiter les moucherons fongiques dans les jardins hydroponiques à différents niveaux. Ceux-ci peuvent être assez efficaces, mais nécessitent une bonne compréhension de leurs effets secondaires potentiels. Parlez à votre centre de jardinage local ou à votre expert en jardinage de quincaillerie pour obtenir des recommandations adaptées à votre situation spécifique.

La prévention

Comme de nombreux problèmes qui peuvent survenir dans les plantes, je recommande la prévention comme la meilleure solution dans la lutte contre les moucherons fongiques. Si vous avez déjà été victime d’une infestation de moucherons fongiques, vous voudrez sans doute éviter de rencontrer à nouveau ces petits parasites à l’avenir. L’un des meilleurs moyens, d’après mon expérience, consiste simplement à les empêcher d’entrer dans votre jardin intérieur en premier lieu. Voici comment.

  • Gardez les portes et les fenêtres fermées autant que possible afin que les moucherons fongiques adultes ne puissent pas accéder à votre jardin intérieur simplement en volant.
  • Assurez-vous d’avoir suffisamment de filtres à tous les points d’entrée ou de sortie du jardin pour empêcher l’accès aux petits insectes.
  • Vérifiez soigneusement toutes les nouvelles plantes que vous introduisez dans le jardin pour vous assurer qu’elles ne sont pas déjà infectées. Même un seul moucheron fongique peut rapidement évoluer vers une infestation à part entière, alors faites preuve de prudence lorsque vous introduisez de nouvelles plantes dans votre jardin.

Une autre méthode préventive clé pour éloigner les moucherons fongiques de vos plantes est de limiter la matière organique humide. Les moucherons fongiques aiment les conditions humides et ne pourront pas prospérer sans une humidité suffisante. Laissez la zone racinaire supérieure de vos plantes s’assécher entre les arrosages pour décourager les moucherons fongiques de pondre des œufs à proximité.

Résultat garanti par dératisation-nuisibles.com

Moucherons Hauts-de-seine paris franceNos produits sont assurés et beaucoup de nos acheteurs nous recommandent. L’intervention ponctuelle vous sera proposée afin de procéder au traitement et à la destruction des nuisibles. Sur simple suspicion de bruits de rats, souris ou sensation de présence de rongeurs, dans votre maison, appartement, ou commerce ; N’hésitez pas et contactez-nous sans tarder et dites adieu à ces rongeurs.

Un contrat annuel de lutte antiparasitaire dans les Oise peut également vous être proposé, afin de vous permettre de vous débarrasser de vos nuisibles. Votre emplacement peut avoir été infesté pour diverses raisons. Habitations, locaux, caves… faites appel à deratisation-nuisibles.com, le spécialiste de la lutte antiparasitaire.

 

FAQ

Les moucherons sont-ils nocifs pour l’homme ?

Bien que ce soit très rare, les piqûres de moucherons peuvent provoquer une réaction allergique potentiellement mortelle appelée anaphylaxie. Cette condition potentiellement mortelle nécessite une attention d’urgence immédiate.

Qu’est-ce qui cause les moucherons dans votre maison?

À l’intérieur de la maison, les moucherons peuvent être attirés par les produits non scellés, les fleurs fraîches, les plantes d’intérieur, les déversements de nourriture et les poubelles ouvertes ou qui débordent. Les moucherons peuvent également vivre dans les drains des éviers où les résidus alimentaires peuvent s’accumuler. Les drains d’évier de cuisine sales peuvent fournir de la nourriture, de l’eau, un abri et des sites de reproduction à de nombreuses espèces de mouches.

Les moucherons sont-ils bons à quelque chose ?

Que nous les aimions ou non, les moucherons ont un but dans la nature. Ils constituent une importante source de nourriture pour les oiseaux, les chauves-souris et les gros insectes. Ils pollinisent également les fleurs. Ils ne sont pas assoiffés de sang comme leur cousin le moustique.

Pourquoi les moucherons volent-ils dans vos oreilles ?

Il n’est pas rare que ces insectes volent dans le nez, les yeux, les oreilles et la bouche d’une personne, car les moucherons fongiques sont attirés par l’humidité et le dioxyde de carbone dans ces orifices corporels.

Les moucherons disparaissent-ils la nuit ?

Ils ne disparaissent pas, mais ils sont moins actifs la nuit. Les moucherons sont principalement actifs pendant la journée. Donc, la nuit, ils sont toujours là, mais vous ne les remarquerez pas.

deratisation